Témoignages de participants

Nos participants nous démontrent souvent leur satisfaction et il suffit souvent de constater l’émotion partagée lors du départ de l’un d’entre eux pour comprendre ce que leur passage ici a signifié pour eux. Trouver un emploi après parfois des années d’inactivité ou des mois de recherches infructueuses et décourageantes n’est pas chose facile, surtout lorsqu’on est seul et avec des ressources limitées. Retrouver un contexte de travail, un rythme de vie actif, des interactions avec des collègues, des mandats définis et encadrés en fonction de ses aptitudes permet de reprendre confiance et d’aborder la recherche d’emploi avec plus de sérénité. Quelques participants ont accepté de partager avec nous leurs impressions.


«J’ai 21 ans et je suis toujours sans emploi. À la suite de mes études en bureautique, j’ai appliqué à beaucoup de postes. Cependant, on me disait toujours la même  chose : je manquais d’expérience! Ils me disaient toujours qu’il me fallait un an d’expérience. Mais comment puis‑je avoir mon un an d’expérience si personne ne me le donne? C’est à ce moment que j’ai été chez Gestion Travail Chaudière-Appalaches, où j’ai obtenu un contrat de trois mois en tant que secrétaire et où j’ai  pu mettre à profit mes connaissances dans le domaine de la bureautique. J’ai pu aussi apprendre un autre logiciel, Publisher, que je n’avais pas eu l’occasion de voir pendant mes études. Le personnel m’a encouragé dans mes démarches en recherche d’emploi et donné de nombreux conseils. Le soutien qu’ils m’ont apporté m’a permis de m’améliorer notamment en français et en anglais. Venir chez Gestion Travail Chaudière-Appalaches m’a aussi permis de rajouter diverses expériences dans mon curriculum vitae.»
«J’ai 50 ans. J’ai perdu mon emploi à Noël.
Avec un profil commercial et une expérience relative
en communication, j’avais besoin de faire mes preuves
dans ce domaine en réalisant des projets plus formels
et probants comme un plan de communication étayé et
l’utilisation d’applications et d’outils spécifiques au
marketing web. Je ressentais également le besoin de
parfaire mon niveau d’anglais et de reprendre confiance en
moi et en mes compétences. Après seulement quelques
semaines chez Gestion Travail Chaudière-Appalaches,
j’avais retrouvé le sourire et je pratiquais avec enthousiasme
tout ce qui m’était proposé dans mon plan de cheminement
individuel. Je me voyais progresser et je reprenais foi en moi.
Rien que ça, déjà, ça vaut son pesant d’or!
Je travaille encore sur le plan de communication de GTCA,
en collaboration avec deux autres participantes, comme on le
ferait en entreprise, dans la «vraie vie»! Je m’y implique à fond
et j’en retire beaucoup de plaisir. En parallèle, je travaille mon
curriculum vitae et je me prépare pour une recherche d’emploi active.
Je serai bientôt prête, avec des réalisations concluantes à ajouter à
mon portfolio professionnel, et confiante de pouvoir apporter une
valeur ajoutée à l’organisation qui aura recours à mes services.»

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

L’entreprise d’entraînement : un «vivier» de talents!

Plein emploi, oui, mais…

Vous avez dit «entreprise d’entraînement»?