Messages

Affichage des messages du mars, 2018

Foire Skype chez Gestion Travail Chaudière-Appalaches

Image
Le 21 février dernier, Gestion Travail Chaudière-Appalaches a organisé et hébergé une foire commerciale virtuelle qui a permis aux entreprises d’entraînement inscrites de réaliser des transactions par Skype. Le premier objectif de cette initiative était de faire pratiquer l’anglais aux participants, qui avaient à faire une présentation de leurs offres commerciales et à négocier leurs achats et leurs ventes, le tout dans la langue de Shakespeare.

L’intérêt d’une telle activité est multiple.
Comme pour tout évènement commercial, la foire Skype requiert de la part des participants une préparation minutieuse : quelle offre présenter;comment la mettre en valeur;quels arguments de vente utiliser;comment les exprimer clairement devant un auditoire attentif, et en anglais, de surcroît! La mise en œuvre en tant que telle exige une coordination au niveau de l’équipe qui permette de distribuer les rôles en fonction des forces de chacun de ses membres. Pour performer dans ce genre d’activité, en eff…

Plein emploi, oui, mais…

Image
Le taux de chômage en Chaudière-Appalaches était de 2.7% en février 2018.
Bien!
De quoi se réjouir, n’est-ce pas? On se lamente assez quand la situation est inverse. Une population majoritairement en emploi, ça inspire confiance en l’avenir, ça sent bon la prospérité. Mais voilà, toute médaille a son revers. Les entreprises ont encore besoin de main-d’œuvre pour fonctionner et le fait qu’elles ne peuvent plus puiser à volonté dans un réservoir de chômeurs nuit à leur croissance. Certaines doivent refuser des contrats faute de pouvoir les livrer.

Quel paradoxe! Notre société manque de chômeurs, figurez-vous! Pour ceux et celles qui, comme moi, ont connu une époque où chercher un emploi relevait du parcours du combattant, ça laisse songeur.
Pourtant, de nombreuses personnes sont encore en recherche d’emploi et ne trouvent pas nécessairement «chaussure à leur pied». Certaines ont accepté des postes moins intéressants ou pour lesquels elles sont surqualifiées, en attendant, pour mettre du beu…

Vous avez dit «entreprise d’entraînement»?

Image
Je suis entrée au service de Gestion Travail Chaudière-Appalaches avec le mandat clair de faire connaître l’organisme et le concept de l’entreprise d’entraînement auprès du grand public et des organisations.
La conjoncture force les organismes en employabilité à communiquer davantage et à chercher des moyens de rejoindre une clientèle de plus en plus éloignée du marché du travail. Le fait est que le «plein emploi» et la «pénurie de main-d’œuvre», que les médias présentent comme un casse-tête pour les employeurs et un frein à la croissance des entreprises, menacent jusqu’à l’existence même des organismes spécialisés en employabilité.
Pensez-y! Quand votre raison d’être est d’aider les personnes sans-emploi à trouver un travail et que tout le monde travaille déjà, vous avez un problème.
Tout le monde travaille déjà? Vraiment? Ça, on pourrait en reparler! Mais à l’occasion d’un autre article, ce n’est pas le sujet que je souhaite aborder ici.
Alors, comment toucher des personnes qui i…