L’entreprise d’entraînement : un «vivier» de talents!

Vous êtes employeur? Vous éprouvez parfois de la difficulté à trouver les perles rares pour contribuer à votre croissance? Il vous arrive aussi de trouver des candidats qui seraient parfaits s’il ne leur manquait pas certaines compétences et vous n’avez ni les ressources ni le temps pour les aider à les développer? Avez-vous déjà pensé à vous adresser aux entreprises d’entraînement de la région? Savez-vous seulement ce qu’on y fait et qui sont les personnes qui participent à leurs programmes?


Permettez-moi de vous présenter trois profils différents de participants. Leurs noms sont fictifs, mais leurs histoires résument bien les situations vécues par ceux et celles qui passent par nos services.

Chantal a 52 ans. 
Elle a un diplôme du secondaire et beaucoup d’années d’expérience en administration. Elle a travaillé plus de 20 ans à la comptabilité pour la même compagnie qui a fermé ses portes il y a trois mois. Elle a besoin d’actualiser ses connaissances, notamment en informatique, et de retrouver confiance pour trouver un emploi dans son domaine. Améliorer son niveau d’anglais ne nuirait pas non plus. À son âge, Chantal n’entend pas retourner à l’école! Elle n’a pas non plus envie de perdre trop de temps en formation. 

Elle voudrait trouver un emploi stable et plaisant, pour y terminer sa carrière. Chantal a encore dix à quinze ans de travail de qualité à offrir à un employeur! Elle a besoin de se remettre en contexte d’emploi pour retrouver la motivation et se réhabituer à un horaire de travail. Elle a besoin d’aide pour refaire son CV et d’un accompagnement pour sa recherche d’emploi. Elle n’a pas fait ce genre de démarche depuis des années.

                                          Nathalie a 38 ans.
Elle est titulaire d’un DEC et a occupé un poste de réceptionniste en sortant du Cégep, et ce, pendant sept ans. Puis, elle a arrêté de travailler pour élever ses enfants. Elle souhaite maintenant retourner sur le marché du travail à titre d’adjointe administrative. Elle n’a pas travaillé pour un employeur depuis 11 ans et pour réussir son retour en emploi, elle a besoin de se remettre à jour en informatique et en anglais. 
Elle est motivée à retourner au travail, mais ses efforts ont été vains jusqu’ici parce que son expérience professionnelle est trop ancienne. Elle souhaite pouvoir se prévaloir d’une expérience plus récente à inscrire sur son CV et maîtriser les outils informatiques les plus demandés. L’accompagnement et le soutien qu’elle reçoit dans ses démarches et sa recherche d’emploi chez Gestion Travail lui permettent de reprendre confiance en elle en démontrant ses capacités professionnelles et ses qualités personnelles.

Nicolas a 23 ans. 
Il a un Bac en Ressources Humaines. Il n’a pas d’expérience de travail dans son domaine et ne parvient pas à obtenir un premier emploi en RH. Il n’a pas d’autres ressources que son emploi d’étudiant dans un dépanneur. Il vit encore chez ses parents, mais songe à s’installer en appartement avec sa blonde. 

Nicolas sait qu’il doit faire ses preuves dans son domaine pour gagner la confiance d’un employeur. Il est prêt à commencer en bas de l’échelle, mais, malgré ses nombreuses démarches et entrevues, il y a toujours quelqu’un avec plus d’expérience qui se présente et passe devant lui. Nicolas voudrait qu’on reconnaisse sa valeur et ses compétences. Il souhaite qu’enfin un employeur lui donne sa chance et lui permette de mettre en pratique ce qu’il a appris à l’Université. 


Une personne qui cherche à se perfectionner, à acquérir ou à améliorer ses compétences professionnelles, qui s’engage volontairement dans un travail non rémunéré dans le seul but d’acquérir une expérience formatrice et valorisante, ça vous intéresse?


Un appel ou une visite vous permettra d’en savoir plus! Alors n’hésitez pas!


Gestion Travail Chaudière-Appalaches
Téléphone: 418 838-2848 

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Plein emploi, oui, mais…

Vous avez dit «entreprise d’entraînement»?