L'entreprise d'entraînement, vous connaissez ?

Le concept de l'entreprise d'entraînement (E.E.) a vu le jour en Europe après la Seconde Guerre Mondiale. Il s'est ensuite rapidement imposé, à l'échelle planétaire, comme l'une des mesures les plus ingénieuses, dynamiques, efficaces et complètes pour favoriser le retour rapide en emploi et s’y maintenir.

Les personnes sans emploi du Québec ont, elles aussi, accès aux E.E. depuis 1995. À ce jour, plus de 12 000 Québécoises et Québécois les ont fréquentées durant quelques semaines pour ensuite retrouver un emploi dans leur domaine. Et comme les entreprises d'entraînement sont actuellement en pleine expansion partout au pays, elles pourront venir en aide à de plus en plus de gens au cours des prochaines années.


On dénombre aujourd'hui, réparties sur 4 continents et dans plus d’une trentaine de pays, plus de 5 000 E.E. qui transigent entre elles par l'entremise du réseau international EUROPEN. Quant à la toute première E.E. nord-américaine, elle a vu le jour dans la ville de Québec, en avril 1995. Aujourd’hui, on compte au pays près de 30 E.E en employabilité et pédagogiques.

Les EE sont membres du Réseau canadien des entreprises d'entraînement (RCEE), qui leur fournit les nombreux services essentiels à leur fonctionnement, leur développement et leur représentation à l'échelle internationale.

De plus, le RCEE organise chaque année l'assemblée générale des membres de même que la Foire canadienne des entreprises d'entraînement et il peut voir à la formation des intervenants. Il s'assure également du développement et de la promotion du concept.

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

L’entreprise d’entraînement : un «vivier» de talents!

Plein emploi, oui, mais…

Vous avez dit «entreprise d’entraînement»?